Financeur


Logotype EDCTP

EDCTP

Le Partenariat pour les Essais Cliniques dans les pays Européens et en Développement (EDCTP) est un partenariat public-public entre des pays d’Europe et d’Afrique subsaharienne, soutenu par l’Union européenne.
Le deuxième programme EDCTP (EDCTP2) s’étend de 2014 à 2024 et vise à soutenir la recherche collaborative qui accélère le développement de nouvelles interventions cliniques pour prévenir ou traiter les maladies infectieuses liées à la pauvreté en Afrique subsaharienne.

En 2019, l’EDCTP2 a appelé à proposer des projets de développement de formulations de médicaments pédiatriques pour les maladies liées à la pauvreté. Dans ce programme de financement, l’accent est mis sur l’adaptation des médicaments existants, y compris les produits non brevetés, afin de répondre aux besoins spécifiques des enfants (0-17 ans). Les projets soumis doivent comprendre un ou plusieurs essais cliniques menés en Afrique subsaharienne pour évaluer l’innocuité, l’efficacité et la pharmacocinétique des médicaments et développer des formulations adaptées à l’âge.

  www.edctp.org

Consortium


Logotype AHRI

Institut de Recherche Armauer Hansen

L’Institut de Recherche Armauer Hansen (AHRI) créé en 1970 en tant que centre de recherche sur la lèpre a permis de faire des avancées considérables dans la compréhension en immunologie et d’améliorer le traitement de la lèpre, ce qui a changé son épidémiologie au niveau mondial. Avec ces changements, AHRI a étendu son portefeuille d’abord à la tuberculose en contribuant à des études cliniques qui ont permis le développement d’un traitement à 4 doses fixes pour la tuberculose simple et à 9 mois de traitement pour la tuberculose multirésistante aux médicaments.

Réorganisé par décret suivant le règlement du Conseil des Ministres No. 376/2016 en bras de recherche biomédicale du ministère d’Etat de la santé, AHRI a 6 directorats : biotechnologie, maladies virales et bactériennes, tuberculose et lèpre, maladies non transmissibles, paludisme et maladies tropicales négligées ainsi qu’une unité pour les essais cliniques. En plus de 50 ans, AHRI s’est forgé une réputation mondiale pour son expertise, le transfert de technologie et les programmes de recherche menés en partenariat.

  www.ahri.gov.et


Logotype EBI

Ecole de Biologie Industrielle

L’Ecole de Biologie Industrielle et son équipe EBInnov® développe des activités de recherche basées sur l’innovation, le transfert de technologies, le dépôt de brevets et l’incubation d’entreprises dans les domaines des Bio-Industries, avec 2 axes de recherche de prédilection, la galénique et les biotechnologies. Grâce aux expertises complémentaires de son équipe, Enseignants-Chercheurs, Ingénieurs, Elèves-Ingénieurs, Stagiaires Internationaux et Doctorants, EBInnov® déploie une approche transversale, multidisciplinaire, intégrée, qui s’inscrit dans une démarche certifiée ISO.

L’équipe galénique est convaincue que le sensoriel prend une part considérable dans la réussite d’une innovation produit, en complément des exigences d’efficacité et de sécurité attendues par le consommateur. Les programmes de recherche en cours concernent :

  • la conception de méthodes sensorielles et d’acceptabilité dans les domaines topique et oral
  • la recherche de nouveaux ingrédients afin d’améliorer la stabilité et la sensorialité des émulsions, suspension, gels, etc…
  • le développement de produits couplant approche pratique et modélisation mathématique afin d’atteindre plus efficacement les cibles techniques et sensorielles.

  www.ebi-edu.com


Logotype GRAS

Groupe de Recherche Action en Santé

Le Groupe de Recherche Action en Santé (GRAS) est un institut privé basé au Burkina Faso, exerçant dans le domaine de la recherche en santé depuis 2008. Le personnel scientifique du GRAS est multidisciplinaire et possède des compétences reconnues en matière d’essais cliniques. Ils ont réalisé, au cours de la dernière décennie, plus de 25 essais cliniques pour diverses maladies infectieuses (vaccins contre le paludisme, vaccins contre le pneumocoque, vaccins contre le virus Ebola, vaccins contre la fièvre typhoïde, etc…).

Le GRAS est actuellement membre de plusieurs consortiums mondiaux travaillant au développement de nouveaux traitements ou vaccins contre ces maladies. Il bénéficie des soutiens de plusieurs partenaires techniques et financiers, nationaux et internationaux, à l’image d’EDCTP financé par l’Union européenne.
L’institution est placée sous la tutelle du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (MESRSI).

  www.gras.bf
  info@gras.bf


Logo Université de Bordeaux
Logotype LTPIB

Laboratoire de Technologie Pharmaceutique Industrielle de Bordeaux

Le Laboratoire de Technologie Pharmaceutique Industrielle de Bordeaux (LTPIB, Faculté de Pharmacie, Université de Bordeaux) : un laboratoire universitaire de développement galénique et d’enseignement tourné vers l’industrie pharmaceutique.

Dirigé actuellement par le Pr. L. Grislain, et Dr. C. Col – Heureude, le LTPIB a été créé en 1963 par le Dr. F. Coustou, un industriel visionnaire. Depuis, le laboratoire s’est spécialisé dans l’innovation galénique, la résolution de problématiques industrielles et le développement de médicaments pour les pathologies tropicales négligées et les maladies rares.

Partenaire des industries de santé (pharma, cosmétique, dispositifs médicaux…), le LTPIB est également un créateur de compétences au travers des diplômes qu’il porte. Titulaires d’un bac+2 à bac +5, tous nos étudiants se professionnalisent grâce à l’alternance et à leur immersion dans notre laboratoire certifié ISO 9001 : 2015.

Notre savoir-faire :

  • Design et Formulation galénique
  • Transposition d’échelle
  • Innovation thérapeutique
  • Maladies rares et négligées
  • Life Cycle Management et Valorisation des produits de santé
  • Performance industrielle

  www.ltpibordeaux.com


Logotype ReMeD

Réseau Médicaments & Développement

ReMeD ou Réseau Médicaments & Développement, est une ONG française créée il y a près de 30 ans, qui a pour but d’améliorer la disponibilité, l’accès, la qualité et l’usage rationnel des médicaments dans les pays en développement, grâce à l’échange d’information, la formation et la sensibilisation.
Basées sur deux principes, l’Information et la Connaissance, ses missions sont :

  • Rassembler et partager l’information entre les acteurs en Santé Publique des pays du Nord et ceux du Sud
  • Alerter, sensibiliser et questionner les autorités publiques et la société civile
  • Promouvoir l’expertise pharmaceutique sur le terrain.

Ce vaste réseau international de professionnels pharmaceutiques est développé essentiellement dans les pays francophones, principalement en Afrique, et compte parmi ses membres des professionnels venant des Conseils pharmaceutiques, des directions de Santé, des réseaux de pharmaciens hospitaliers ou encore de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

  www.remed.org


Logotype UOxf
Logotype MORU

The University of Oxford

L’Université d’Oxford, mondialement reconnue pour l’excellence de sa recherche est, pour la quatrième année consécutive, classée au 1er rang par le prestigieux Times Higher Education QS World University Rankings . L’université d’Oxford est organisée en quatre divisions académiques, dans lesquelles se regroupent des départements, puis des facultés et autres centres. Placé sous la division des Sciences Médicales, le Département de Médecine Clinique de Nuffield (NDM) est un très large département de recherche et d’enseignement qui a pour mission de transformer les découvertes scientifiques en impact clinique. Le Centre de Médecine Tropical et de Santé mondiale est un centre de classe mondiale comprenant des groupes de recherche basés de manière permanente en Asie et en Afrique ainsi que sur 2 sites à Oxford. Leur recherche va des études cliniques aux sciences comportementales, avec le développement de compétences faisant partie intégrante de toutes leurs activités.

Comme les autres unités faisant partie des « Programmes du Wellcome Trust en Asie et en Afrique », le réseau en Santé Tropicale de l’Unité de Recherche des universités de Mahidol et d’Oxford (MORU) basé en Thaïlande dirige des recherches de renommée mondiale sur les maladies tropicales. Etablie en 1979 par des chercheurs de l’Université de Mahidol à Bangkok, l’unité mène des recherches cliniques en santé publique ciblées afin de découvrir et de développer des interventions appropriées, pratiques et accessibles qui améliorent la santé des populations vivant dans les pays à ressources limitées.

  www.tropicalmedicine.ox.ac.uk
  www.tropmedres.ac

Autres partenaires


Logotype ClinSearch

ClinSearch

ClinSearch est une société de recherche sous-contrat fondée en 1999. Cette entreprise fournit des services dans le domaine de la recherche biomédicale pour l’industrie pharmaceutique, celle du dispositif médical, et les organismes de recherche publics. L’expertise de ClinSearch couvre toutes les phases de développement, des études cliniques à l’accès au marché. Par ailleurs, ClinSearch soutient des programmes de recherche axés sur le patient et développe des outils d’évaluation innovants et des modèles prédictifs. Dans ce contexte, Fabrice RUIZ, PDG, et Thibault VALLET, Chercheur, ont développé une nouvelle méthode standardisée d’évaluation de l’acceptabilité des médicaments dans les populations vulnérables (CAST – ClinSearch Acceptability Score Test®). Cette approche orientée données permet d’identifier les caractéristiques des médicaments qui conviendront le mieux aux différents profils de patients. CAST est utilisé dans ce projet EDCTP dirigé par l’université d’Oxford qui vise à développer une formulation de primaquine adaptée aux enfants.

  www.clinsearch.net


Logotype UCL

University College London

L’école de Pharmacie du University College London (UCL) est l’une des écoles de Pharmacie les mieux cotées du Royaume-Uni. Elle est située à Bloomsbury au centre de Londres, et appartient à la Faculté des Sciences de UCL.

En tant que plus ancienne école, fondée par la Société Pharmaceutique de Grande-Bretagne en 1842, elle a 179 ans d’expérience et de tradition à travers lesquelles elle a forgé son identité en tant qu’institution spécialisée dédiée à l’enseignement et la recherche en pharmacie et dans les sciences pharmaceutiques. L’Ecole de Pharmacie de UCL est actuellement classée 7ème dans le monde dans le palmarès QS (Pharmacie et Pharmacologie) et 10ème dans celui de Shanghaï (Pharmacie et Sciences Pharmaceutiques).

  www.ucl.ac.uk

Organisation


Organisation

Organigramme du projet DPP

Chercheurs


Dr. Endalamaw Gadisa

Chef de projet - AHRI

+ Voir la biographie

Dr. Endalamaw Gadisa Belachew, chercheur, directeur intérimaire, Direction du Paludisme et Direction des Maladies Tropicales Négligées
Né en 1972 à Arsi, Ethiopie, Dr Gadisa a une licence de Sciences en Biologie appliquée et une maîtrise en Génétique appliquée de l’université d’Addis Abeba, et est titulaire d’un doctorat en Microbiologie et Parasitologie de l’Université Complutense de Madrid.
Dr Gadisa a travaillé comme Biologiste légiste à la police fédérale éthiopienne de 1997 à 2001 puis comme assistant de recherche à l’Institut de Recherche Armauer Hansen de 2006 à 2008. A l’Institut il a ensuite travaillé comme post-doctorant de septembre 2012 à 2015, puis chercheur de 2016 à 2018 et enfin comme directeur de recherche depuis 2017. Il est membre du Comité National Consultatif en Maladies Tropicales et Négligées ainsi que du Comité Consultatif Technique pour l’Elimination du Paludisme.

Email: endalamaw.gadisa@ahri.gov.et

Dr. Tina Kauss

Dr. Tina Kauss

Cheffe de projet - LTPIB

+ Voir la biographie

Tina KAUSS est maître de conférences à l’université de Bordeaux et enseigne la pharmacotechnie et la biopharmacie à la Faculté de Pharmacie à Bordeaux. Elle est experte en développement de formulations des formes pharmaceutiques traditionnelles et des nanosystèmes. Elle a travaillé sur des reformulations de médicaments (artheméther, ceftriaxone, azythromycine) pour les pays en voie de développement en collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Santé et participé à plusieurs projets internationaux. Depuis qu’elle a rejoint l’équipe ChemBioPharm ARNA Inserm U1212, CNRS 5320, Université de Bordeaux) en 2016, elle s’intéresse également aux molécules bioinspirées et développe des stratégies de lutte contre les résistances bactériennes aux antibiotiques, basées sur l’utilisation d’oligonucléotides lipidiques. Elle est auteure de 27 articles internationaux à comité de lecture, d’un brevet et d’une intention de dépôt de brevet (ORCID n° 0000-0002-0541-6684).
Son expérience multidisciplinaire en développement pharmaceutique et innovations thérapeutiques lui permet d’exercer dans le domaine du développement préclinique des innovations thérapeutiques.

Prof. Pascal Millet

Prof. Pascal Millet

Chef de projet - UBx

+ Voir la biographie

Pascal Millet, Docteur en Médecine et en Sciences, Professeur agrégé retraité, Médecin biologiste hospitalier, Hôpitaux Universitaires de Bordeaux

Après son Doctorat, Pascal Millet travaille au Centre de Contrôle des Maladies (CDC) d’Atlanta (GA, USA) comme assistant de recherche, responsable du centre de référence pour le paludisme d’importation aux USA, et professeur adjoint à l’Université d’Emory, Atlanta. Il travaille ensuite au Gabon comme directeur de recherche au Centre International de Recherches Médicales de Franceville (CIRMF). De retour en France, il est engagé par les laboratoires Pierre Fabre Médicament en qualité de chef de projet paludisme, puis participe à la création de l’Office de Transfert de Technologies à l’université de Bordeaux. Il dirige l’Incubateur Régional d’Entreprise d’Aquitaine, puis est nommé maître de conférence – praticien hospitalier à l’Université / CHU de Bordeaux. Dans le cadre de ses activités universitaires, il est détaché à l’Université des Sciences de la Santé de Phnom Penh (Cambodge) en tant que conseiller du recteur, puis rejoint l’équipe de Chembiopharm (Unité 1212 de l’INSERM – Unité 5320 du CNRS) à Bordeaux. Pascal Millet a conduit des recherches sur les maladies parasitaires, en particulier sur le paludisme. Il a participé à des essais vaccinaux chez les primates aux USA et au Gabon, et établit un site d’étude épidémiologique et dirigé des recherches sur le paludisme, filarioses et trypanosomiase au Gabon. A l’université de Bordeaux, il a consacré une partie de ses activités sur les thérapies innovantes, et a contribué au développement de stratégies pour le contrôle des maladies tropicales négligées. Il a initié le développement de l’antipaludique artésunate – amodiaquine (ASAQ®), commercialisé par SANOFI. Il est auteur et co-auteur de 130 publications scientifiques dans des revues internationales à comité de lecture.

Dr. Julie Nguyen Ngoc Pouplin

Dr. Julie Nguyen Ngoc Pouplin

Directrice de projet - ReMeD

+ Voir la biographie

Dr. Julie Nguyen Ngoc Pouplin, Docteur en Pharmacie et en Sciences (ORCID 0000-0002-0726-4119)

Diplômée de la faculté de Pharmacie de l’Université Louis Pasteur de Strasbourg (France), Julie s’est spécialisée en Pharmacie industrielle, ainsi que dans les maladies infectieuses et tropicales et la modélisation moléculaire pharmacologique. Elle a ensuite effectué son D.E.A.(Master) puis son doctorat au Muséum National d’Histoire Naturelle à Paris en Chimie et Activité des Substances Naturelles, sa thèse portant sur les plantes antipaludiques du Vietnam.
Après avoir obtenu son doctorat, elle s’est ensuite expatriée pendant 12 ans en Asie. De 2007 à 2011 elle a créé et dirigé le laboratoire de Pharmacologie clinique de l’Unité de recherche clinique de l’Université d’Oxford à Ho Chi Minh Ville (Vietnam). Elle y a dirigé des études pharmacocinétiques et a obtenu son Master en recherche clinique à l’Université d’Oxford en 2012. Elle a ensuite vécu 8 ans à Bangkok (Thaïlande) où elle a notamment initié le développement du système de qualité clinique pour le Département des essais cliniques de MORU.
De retour en France, elle a intégré l’association ReMeD et dirige avec Dr. Bob Taylor le projet DPP.

Dr. Alphonse Ouedraogo

Dr. Alphonse Ouédraogo

Chargé de projet - GRAS

+ Voir la biographie

Dr. Alphonse Ouedraogo est un scientifique de niveau intermédiaire travaillant au Groupe de Recherche Action en Santé (GRAS). Il est médecin et travaille dans le domaine de la recherche sur le paludisme depuis plus de 15 ans. Il est co-auteur de plus de 60 manuscrits publiés dans des revues à comité de lecture. Il a mené de nombreux essais cliniques de phase I à IV dans le domaine du paludisme et dirige une équipe de chercheurs cliniques. Ses recherches actuelles portent sur la prévention du paludisme (essais de vaccins candidats contre le paludisme et études épidémiologiques pour mieux comprendre la dynamique de la transmission du paludisme), la découverte de médicaments antipaludiques et les études de pharmacocinétique et de pharmacodynamique des antipaludiques.

Dr Anne-Marie Pensé-Lhéritier

Dr. Anne-Marie Pensé-Lhéritier

Cheffe de projet - EBI

+ Voir la biographie

Dr. Anne-Marie Pensé-Lhéritier (HDR) est professeur à l’Ecole de Biologie Industrielle (EBI) en France. Elle a développé il y a plus de 20 ans un panel sensoriel qui est devenu une référence internationale pour l’évaluation des produits topiques et des formes orales. Son expertise a été reconnue par les agences nationales et les organismes de normalisation au sein desquels Anne-Marie Pensé-Lhéritier est sollicitée pour son expertise dans le domaine de l’évaluation sensorielle non alimentaire. De plus, elle a mené de nombreux projets de recherche en partenariat avec des industriels de la pharmacie et de la cosmétique. Elle coordonne actuellement des projets internationaux pour améliorer l’acceptabilité des médicaments chez les enfants.

Emilie Poupin

Emilie Poupin

Chargée de projet - LTPIB

+ Voir la biographie

Emilie Pouplin a un Master en Développement pharmaceutique et Fabrication industrielle des Produits en santé. Elle a travaillé 15 ans dans l’industrie pharmaceutique en France comme technicienne supérieure, puis comme directrice d’étude en recherche et développement galénique. Elle a dirigé de nombreux projets portant sur de multiples formes thérapeutiques.
Depuis 2017 elle est assistant ingénieur à la faculté de Pharmacie de l’université de Bordeaux.

Dr. Fabrice Ruiz

Dr. Fabrice Ruiz

Chargé de Projet - ClinSearch

+ Voir la biographie

Fabrice Ruiz est le PDG de ClinSearch, un Centre de Recherche Clinique qu’il a co-fondé en 1999. ClinSearch conduit des études cliniques et épidémiologiques, et développe également ses propres programmes R&D pour l’analyse de vastes bases de données et la modélisation de concepts multidimensionnels. Il est également le PDG de Imisca Therapeutics, une start-up fondée en 2020 qui développe un nouveau traitement en immuno-oncologie.
D’un point de vue académique, Fabrice Ruiz est un membre actif de EuPFI (Initiative Européenne pour les Formulations Pédiatriques). Il est aussi membre de groupes d’expertise variés tels que Smart Health Strategic Value Chain (Commission Européenne), Evaluation des Technologies en Santé (Conect4children) et Formulation (Conect4children). Il est aussi un membre actif du groupe R2G de l’ Assistance Publique des Hôpitaux de Paris qui conduit des recherches sur des problématiques galéniques et gériatriques.

Dr. Sodiomon Sirima

Dr. Sodiomon Sirima

Chef de projet - GRAS

+ Voir la biographie

Dr. Sodiomon B. Sirima est un scientifique senior; il est également le directeur général du Groupe de Recherche Action en Santé (GRAS), un institut de recherche en santé de droit privé créé depuis 2008, et accrédité par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation et en partenariat actif avec le Ministère de la Santé. Au cours de ces 25 dernières années, il a dirigé plusieurs essais cliniques et des études de mise en œuvre sur les maladies infectieuses, dont le paludisme. Ces études ont généré plus de 170 publications scientifiques dans des journaux à comité de lecture. Il est aux niveaux national et international l’un des principaux leaders d’opinion dans le domaine du paludisme. Ses recherches actuelles portent sur l’évaluation clinique de nouveaux outils de lutte contre les maladies infectieuses (tels que les candidats vaccins et les médicaments) ainsi que sur des études épidémiologiques.

Dr. Bob Taylor

Dr. Bob Taylor

Coordinateur du projet & Titulaire de la subvention - MORU

+ Voir la biographie

Bob Taylor travaille actuellement en tant que chercheur clinique à l’Université d’Oxford et est médecin émérite consultant en maladies infectieuses pour le Oxford University NHS Trust. Spécialiste en Médecine Tropicale, il est également médecin visiteur aux Hôpitaux Universitaires de Genève.
Ses recherches se concentrent principalement sur la conduite d’essais cliniques sur le paludisme à Plasmodium falciparum et P. vivax, avec un intérêt particulier pour des études portant sur l’efficacité et l’innocuité de la primaquine, afin de développer des traitements adaptés pour le blocage de la transmission de P. falciparum et le traitement radical de P. vivax, basés sur le poids et l’âge des patients impaludés.
Il est titulaire de nombreuses subventions pour conduire ses recherches et avec Dr. Julie Nguyen Ngoc Pouplin, a obtenu le financement de EDCTP qui a permis la mise en place du projet de Développement de Primaquine Pédiatrique (DPP). Le projet DPP a pour but de préqualifier une gamme de dosages de médicaments à base de primaquine pour que des traitements optimisés et adaptés aux enfants puissent être utilisés dans les programmes de lutte contre le paludisme.
Bob a obtenu son doctorat en Médecine à l’hôpital Guy de Londres en 1981 et a acquis sa grande expérience clinique au Royaume-Uni, au Zimbabwe, au Swaziland (Eswatini), à Hong Kong et aux Etats-Unis. Sa carrière de chercheur a débuté en 1995 lorsqu’il a passé 3 ans en Indonésie à diriger des études cliniques sur le traitement et la prophylaxie antipaludiques. Il a ensuite travaillé 8 ans à l’OMS dans le cadre du programme TDR où il a géré des essais cliniques multicentriques de traitements combinés à base de dérivés de l’artémisinine qui ont conduit à leur recommandation par l’OMS comme traitements de première intention dans le paludisme à falciparum et la préqualification des combinaisons antipaludiques artésunate-amodiaquine et artesunate-méfloquine.
Bob continue ses activités cliniques et est enregistré en tant que spécialiste des maladies tropicales à l’Ordre des Médecins au Royaume-Uni et en Suisse.

Dr. Mekonnen Teferi

Chef de projet - AHRI

Dr Catherine Tuleu

Prof. Catherine Tuleu

Chargée de projet - UCL

+ Voir la biographie

Catherine Tuleu, Docteur en Pharmacie et en Sciences, est professeur en Sciences pharmaceutiques Pédiatriques à l’Ecole de Pharmacie de UCL. Ses recherches (plus de 100 articles ; h = 24; ORCID 0000-0001-8384-357X)  sont du domaine translationnel et vont du développement galénique, de procédés et de méthodes à la mise en place de la phase clinique, en intégrant les thèmes suivants : recherche d’excipients centrée sur les enfants, reformulation et adaptation pour des médicaments pédiatriques plus performants, développement de formes de dosage innovantes adaptées à l’âge (spécialement pour les moins de 5 ans) ; troubles de l’administration (co-administration avec de la nourriture/boissons et aide) et outils pour aider à l’administration des médicaments. Elle est la fondatrice et la présidente de l’Initiative Européenne de Formulations Pédiatriques (EuPFI), un consortium travaillant de manière pré-compétitive sur la galénique des formes pédiatriques.

Dr. Thibault Vallet

Dr. Thibault Vallet

Chargé de Projet - ClinSearch

+ Voir la biographie

Thibault VALLET est chercheur et chef de projet à ClinSearch. Il est le co-inventeur de CAST – ClinSearch Acceptability Score Test®, une nouvelle approche orientée données facilitant la conception de médicaments acceptés par les patients des populations vulnérables. CAST est utilisé dans ce projet EDCTP qui vise à développer une formulation pédiatrique de primaquine. Après avoir obtenu en 2013 un master en neurophysiologie de la perception et évaluation sensorielle à l’Université Claude Bernard Lyon 1, Thibault a travaillé sur la prévention du détournement des substances psychoactives à fins criminelles ou délictuelles dans le cadre d’un projet piloté par l’agence française de sécurité du médicament. En 2014, il rejoint ClinSearch et débute son doctorat sur l’acceptabilité des médicaments à l’école nationale supérieure d’arts et métiers. Sept ans plus tard, ce projet de recherche innovant a reçu de nombreux prix, décernés entre autres par l’Académie Nationale de Pharmacie, la Société Française d’Analyse Sensorielle ou encore le consortium « European Paediatric Formulation Initiative » (EuPFI). En tant que chercheur et chef de projet chez ClinSearch, Thibault coordonne des projets de recherche internationaux et accompagne les laboratoires dans la mise en place et la conduite d’essais cliniques et d’études en vie réelle afin de démontrer l’acceptabilité de leur produits. Aujourd’hui, l’analyse de données toujours plus nombreuses venant des quatre coins du monde (France, Angleterre, Norvège, Allemagne, Maroc, Japon, Inde…) permet d’améliorer les connaissances sur l’acceptabilité des médicaments en pédiatrie, en étudiant par exemple l’influence des différentes cultures.